Notre histoire

Paul Bracq, une carrière dédiée à la passion automobile

Depuis plus de 60 années, Paul Bracq pratique l’art de la carrosserie. Passionné d’automobile, il débute sa carrière en 1953 chez Philippe Charbonneaux, carrière qu’il doit interrompre pour remplir ses obligations militaires de 1954 à 1957.

Alors affecté dans une base militaire en Allemagne, il est chargé de conduire à l’usine MERCEDES-BENZ la voiture du général et saisit alors cette opportunité pour présenter ses dessins et croquis qui séduisent le directeur du bureau de développement du style et lui ouvrent les portes d’un des plus prestigieux constructeurs allemands.  C’est ainsi qu’à la fin de son service militaire, Paul Bracq intègre le bureau en tant que responsable du style avancé et participera avec toute son équipe à concevoir de 1957 à 1967, des voitures devenues emblématiques : les toits de la 190 SL et  W111 coupé et cabriolet,  les 230 SL / 250 SL / 280 SL Pagode (W113), les W108 et W109, la 600 (W100), sans oublier la W114 et W115/8.

Après un bref retour de trois années en France, Paul Bracq revient en Allemagne à Munich où il devient alors de 1970 à 1974, le directeur du design pour un autre constructeur allemand de renommée : BMW. Durant ces années, il dessine alors plusieurs voitures parmi lesquelles les 520, 320, le Coupé 630, les série 7 ou encore le fameux concept car Turbo élu en 1973, meilleur concept car de l’année par la Revue Automobile Suisse.

En 1974, il revient alors en France et intègre jusqu’à la fin de sa carrière l’entreprise PEUGEOT comme responsable du style intérieur. Aujourd’hui encore, Paul Bracq reste en activité et toujours guidé par une indestructible passion à concevoir des formes fluides, dynamiques et intemporelles, il continue de créer des voitures  à travers ses peintures et sculptures.

 

Les ateliers Paul Bracq, une aventure familiale

Plongés dans cet univers depuis leur enfance, ses deux enfants cultivent à leur tour cette passion pour l’automobile et c’est alors tout naturellement que son fils Boris se consacre avec le même degré d’exigence que son père, à la restauration de ses propres voitures tout en menant de front sa carrière de designer.

Les années passant, le temps rend alors hommage aux voitures dessinées par Paul Bracq et plus particulièrement aux modèles MERCEDES Pagode et 600. Au fil des rencontres avec les passionnés de ces voitures naît alors l’idée de continuer à faire vivre ces voitures et c’est ainsi qu’en 2013, Isabelle et Boris décident de créer à Bordeaux, les ateliers Paul Bracq, pour entretenir et restaurer dans le même esprit et avec la même passion que leur père, les véhicules d’exception qu’il a dessinés.

 

Notre histoire - Paul et Boris Bracq